« La Boite à Outils », un atelier solidaire de réparation de vélos qui offre aux réfugiés des clés pour la vie en France.


Une activité pour les réfugiés.  Dans cet atelier implanté à Mendes-France Bellevue, les bénévoles sont des réfugiés ou des demandeurs d’asile qui, pour des raisons de langue, de qualification ou d’attente de régularisation ne peuvent pas encore travailler en France.

Des vélos solidaires. Jonathan, le porteur de ce projet, forme les migrants bénévoles  à la réparation de vélos. Ensemble, ils offrent un service de réparation de vélos pour les habitants du quartier et remettent en état des vélos usagés donnés à l’association. Une fois réparés, ces vélos sont offerts à des personnes démunies pour faciliter leur déplacement sur Nantes ou sont vendus pour soutenir les projets solidaires de l’association. Le transport à Nantes est une affaire compliquée pour les demandeurs d’asile : l’atelier propose de venir apprendre à réparer un vélo et de repartir avec un vélo gratuit.

Des clés pour l’insertion en France. Face à tous les défis que représentent l’arrivée dans un nouveau pays, la réparation de vélos devient un support pour reprendre confiance en soi, se sentir utile, vaincre la solitude et l’inactivité, pratiquer la langue française, et s’ouvrir sur l’autre et sa culture. Pour des demandeurs d’asile n’ayant pas encore l’autorisation de travailler, s’investir en tant que bénévole à l’atelier favorise l’acquisition de nouvelles compétences et de savoir-faire, incite à l’autonomie, le travail en équipe et la prise de responsabilité, et représente un premier pas vers une activité professionnelle.